Libéré de prison

« …j’étais en prison, et vous êtes venus vers moi »  Matthieu 25

Des exemples nous sont apportés par le magazine : « Portes Ouvertes » sur ce qui se passe dans certains pays où des chrétiens sont enfermés ou vivent des persécutions, parce que leur tort est d’annoncer la Bonne Nouvelle du salut en Jésus-Christ. D’ailleurs, nous ne sommes pas étonnés de cette réalité, parce que le Christ nous avait déjà prévenu que ceux et celles qui auront la foi en Lui seront persécutés et iront même en prison pour des causes injustes comme croire en Lui ou parler de lui.

Par diverses presses, comme Portes Ouvertes, nous sommes tenus informés au sujet des chrétiens malmenés. Elles nous interpellent pour les soutenir par nos prières mais aussi par nos dons  financiers. Parfois, elles engagent des avocats pour défendre la cause des détenus chrétiens accusés à tort. De plus, elles aident des familles dont le mari est en prison.

Ce verset peut s’appliquer aussi dans le sens général qui se traduit par une visite cordiale pour voir un ou des détenu(e)s en prison. L’aumônier est bien placé pour leur rendre visite lorsqu’ils le souhaitent.

Tiens parlons de prison! Une prison, c’est un lieu d’enfermement pour que le détenu soit sanctionné des méfaits qu’il aurait commis. Il purge sa peine en fonction du délit.

Comme le cite un texte de l’Ecriture: « Soyez soumis à toute autorité établie parmi les hommes, soit au roi comme souverain et au gouverneur comme envoyé par lui (Dieu) pour punir les malfaiteurs et pour approuver les gens de bien. »

Depuis longtemps, le Ministère de la Justice  permet à des aumôniers ecclésiastiques reconnus de toutes dénominations de visiter les détenus pendant leur incarcération. Ils sont là pour être à leur écoute, pour prendre du temps avec eux. Ils peuvent également animer des offices religieux.

Une autre prison existe, celle-là est plutôt une prison intérieure dans la vie des hommes :  l’

« …j’étais en prison, et vous êtes venus vers moi »  Matthieu 25

Des exemples nous sont apportés par le magazine : « Portes Ouvertes »sur ce qui se passe dans certains pays où des chrétiens sont enfermés ou vivent des persécutions, parce que leur tort est d’annoncer la Bonne Nouvelle du salut en Jésus-Christ. D’ailleurs, nous ne sommes pas étonnés de cette réalité, parce que le Christ nous avait déjà prévenu que ceux et celles qui auront la foi en Lui seront persécutés et iront même en prison pour des causes injustes comme croire en Lui ou parler de lui.

Par diverses presses, comme Portes Ouvertes, nous sommes tenus informés au sujet des chrétiens malmenés. Elles nous interpellent pour les soutenir par nos prières mais aussi par nos dons  financiers. Parfois, elles engagent des avocats pour défendre la cause des détenus chrétiens accusés à tort. De plus, elles aident des familles dont le mari est en prison.

Ce verset peut s’appliquer  aussi dans le sens général qui se traduit par une visite cordiale  pour voir un ou des détenu(e)s en prison. L’aumônier est bien placé pour leur rendre visite lorsqu’ils le souhaitent

Tiens parlons de prison! Une prison, c’est un lieu d’enfermement pour que le détenu soit sanctionné des méfaits qu’il aurait commis. Il purge sa peine en fonction du délit.

Comme le cite un texte de l’Ecriture: « Soyez soumis à toute autorité établie parmi les hommes, soit au roi comme souverain et au gouverneur comme envoyé par lui( Dieu) pour punir les malfaiteurs et pour approuver les gens de bien. »

Depuis longtemps, le Ministère de la Justice  permet à des aumôniers ecclésiastiques reconnus de toutes dénominations de visiter les détenus pendant leur incarcération. Ils sont là pour être à leur écoute, pour prendre du temps avec eux. Ils peuvent également animer des offices religieux.

Une autre prison existe, celle-là est plutôt une prison intérieure dans la vie des hommes :  l’addiction, la cleptomanie, la haine, la drogue, la colère, en somme, toutes sortes d’enfermement auquel l’homme peut être soumis comme les maladies qui touchent au psychique.

Combien, de nos jours, ont des idées de mort qui vont jusqu’au suicide! On totalise dans les prisons françaises, sur une année entre 100 et 120 suicides.

La perte de l’espoir, la perte d’identité, le rejet de la part de la famille, etc... autant de facteurs qui peuvent enfermer un détenu en prison. C’est pourquoi, l’un des facteurs qui peut aider cette population à espérer encore, sont les échanges que l’aumônier de prison peut avoir avec le ou la détenu(e), sans forcément qu’il soit croyant ou croyante.

Enfin, nous avons la Bible qui parle de nous en tant qu’homme et femme enfermé dans ce que l’on appelle communément le péché originel.

Le péché revêt toute forme d’action, tant en pensée qu’en acte. En pensées, c’est avoir des secrets dans le coeur que l’on n’ose vraiment pas avouer, des pensées qui obsèdent et qui reviennent souvent.

Bien que le péché de la pensée ne se termine pas forcément en acte, et heureusement, puisque nous raisonnons et nous faisons la part des choses. On sait pertinemment ce que nous endurerons comme conséquences, si nous laissons libre court à ces pensées.

C’est pourquoi, le Christ est venu sur la terre pour apporter LA solution aux problèmes du genre humain, c'est-à-dire la grâce d’être pardonné et d’être guéri de tous les maux présents dans le cœur de l’homme.  Christ apporte aussi la liberté face aux péchés. Comme cette déclaration suivante: «  Si Christ vous affranchit, vous serez réellement libre ».

Quelle parole de vérité!

Beaucoup de chrétiens peuvent raconter  leurs expériences à propos de leur libération intérieure. Ils expérimentent la véritable paix, non plus la tristesse, mais la joie, la vie et non plus la pensée de mort. D’autres encore ont trouvé un sens à leur vie et encore la puissance d’amour là où il n’arrivait plus à aimer. Ils ont accepté de pardonner aux personnes  qui ont été leurs objets de douleur et qui, de ce fait, ont trouvé la libération totale de toutes leurs angoisses.

Ayant accepté le Christ en tant que Sauveur de leur âme, parce que ce dernier est passé par la mort de la croix, pour que nous,  les humains recevions le pardon de tous nos petits et grands péchés.

Oui, pour ceux et celles qui ne connaissent pas encore la joie de ne plus être en prison intérieure, puissiez-vous accepter le message de la Bonne Nouvelle en Jésus-Christ.

Pour cela, je vous invite à lire le Nouveau Testament, qui vous en dira plus sur le message d’amour de Dieu, en vue de trouver la pleine liberté dans la foi en Jésus-Christ.

Mekki Drihem

 





Mots-clés: changement du coeur, prison, libéré, persécution, chrétiens

Imprimer E-mail

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Citations du moment

  • Car je connais les projets que j'ai formés sur vous, dit l'Eternel, projets de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir et de l'espérance.

    Jérémie 29:11

  • L'Éternel est bon, Il est un refuge au jour de la détresse ; Il connaît ceux qui se confient en lui.

    Nahum 1:7

  • Celui qui se confie dans
    ses richesses tombera,mais les
    justes verdiront comme le feuillage.
    Proverbes 11:28
  • Une réponse douce calme la fureur, Mais une parole dure excite la colère.

    Proverbes 15:1

  • Mais il était blessé pour nos péchés,
    Brisé pour nos iniquités ; Le châtiment
    qui nous donne la paix est tombé sur
    lui, et c'est par ses meurtrissures que
    nous sommes guéris.
    Esaïe 53:5
  • Quand les montagnes s'éloigneraient, Quand les collines chancelleraient, Mon amour ne s'éloignera point de toi, Et mon alliance de paix ne chancellera point, Dit l'Éternel, qui a compassion de toi.

    Esaïe 54:10

  • Sentez et voyez combien l'Éternel est bon ! Heureux l'homme qui cherche en lui son refuge !

    Psaumes 34:8

  • Vous me chercherez, et vous me trouverez, si vous me cherchez de tout votre coeur.

    Jérémie 29:13

  • Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle.

    Jean 3:16

  • Or la foi est une ferme assurance des choses qu'on espère, une démonstration de celles qu'on ne voit pas.

    Hébreux 1:11

  • Heureux l'homme qui supporte
    patiemment la tentation ;car, après
    avoir été éprouvé, il recevra la
    couronne de vie, que le Seigneur a
    promise à ceux qui l'aiment.
    Jacques 1:12

Nos coordonnées

logo

 33 bis rue Jean Moulin
70000 VESOUL

 03 63 37 00 52
contact@eglisebaptiste-vesoul.fr 

Réseaux sociaux

FacebookMySpaceTwitterDeliciousGoogle BookmarksLinkedinRSS FeedPinterest