Dieu m'a libérée de l'oppression et des pensées diaboliques.

Libérée de l'oppression

Née dans une famille catholique, je n'ai jamais vraiment connu mon père (musulman). Ma mère m'a élevée seule avec mon frère, tout n'était pas facile mais elle a fait ce qu'elle a pu pour notre confort. Vers l'âge de 6 ans ma mère a connu celui qui est devenu mon beau père, musulman lui aussi. Avec lui j'ai un peu connu ce qu'était l'islam ainsi que sous l'influence de mes amies. Quelques années plus tard, mon beau père a dû repartir en Algérie pour un prétendu travail mais en fin de compte c'était qu'il était toujours marié là-bas...

 Après son départ, ma mère amoureuse, est tombée dans le désespoir  et elle a sombré dans l'alcoolisme. Plus elle buvait, plus elle sombrait. Mon frère, plus âgé, avait la possibilité de fuir chez des copains, mais moi je devais rester seule avec elle la nuit, et, des heures durant, l'écouter me parler de mon père, de sexualité, de violences qu'elle avait subie et de sévices sexuels. J'étais tellement affectée par cette situation que je ne voulais plus continuer l'école. On m'a alors envoyée chez une psychologue. J'ai fait des tentatives de suicide. Mon beau père est revenu. Je pensais que mon calvaire allait s'arrêter mais il a pris cela à la légère et a même commencé lui aussi à boire en compagnie de ma mère. C'est alors qu'il a commencé à me faire subir des attouchements sexuels. Quand j'en ai parlé à ma mère elle ne m'a pas crue, toujours sous son emprise. Donc j'ai vécu avec cela dans le cœur pendant des années, en faisant semblant d'aller bien. Par la suite ma relation avec les hommes a été catastrophique.

En grandissant, je me suis intéressée à l'islam. Un jour, mon oncle (converti depuis l'âge de 20 ans) me parla du Seigneur Jésus. J'ai été visitée par l'Esprit du Christ, mais pas tout de suite totalement libérée. Malgré ma foi, j'avais une vie normale et j'ai rencontré mon conjoint actuel. Je suis devenue maman d'une merveilleuse petite fille. Un mois après mon accouchement, j'ai commencé à faire des cauchemars atroces (ma fille pendue sur une croix, mon conjoint mort dans le couloir etc.), et à avoir des pensées meurtrières envers ma fille et mon mari. Parfois même envers d'autres gens. Une voix me disait de tuer, des images de sang et de couteau étaient dans ma tête sans arrêt. Je ne dormais plus, je pensais même me supprimer car pour moi j'étais indigne de confiance et je ne pouvais plus m'occuper de mon bébé. Je l'ai dit à mon oncle qui m'a parlé de combat spirituel et qu'il fallait que j'en parle à un pasteur.

Je suis allée voir un pasteur qui a prié avec moi. J'ai dû mettre des choses de mon passé, de mon enfance, en lumière, et j'ai eu des délivrances. J'ai prié sans cesse pendant tout ce temps et, il y a peu, le Seigneur Jésus m'a parlé dans la nuit pour me dire qu'il ne m'a jamais abandonnée, qu'il m'aimait et que je devais vivre en paix, recevoir sa paix et son amour maintenant. J'ai eu un immense soulagement, mes mauvaises pensées se sont évaporées comme s'il n'y avait jamais rien eu, alors que ça durait depuis plus d'un an.

Jésus est vivant, il m'a libérée de l'oppression et de ces pensées diaboliques. Alors que j'étais au bord du gouffre il m'a apporté un soulagement immense et aujourd'hui je suis heureuse plus que jamais dans le Seigneur. Je continue mon chemin de foi et j'ai encore besoin de délivrances mais j'ai confiance en lui car je sais maintenant que même si les hommes m'ont déçue, lui ne me décevra jamais. Amen !


Imprimer E-mail

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Citations du moment

  • Car je connais les projets que j'ai formés sur vous, dit l'Eternel, projets de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir et de l'espérance.

    Jérémie 29:11

  • L'Éternel est bon, Il est un refuge au jour de la détresse ; Il connaît ceux qui se confient en lui.

    Nahum 1:7

  • Celui qui se confie dans
    ses richesses tombera,mais les
    justes verdiront comme le feuillage.
    Proverbes 11:28
  • Une réponse douce calme la fureur, Mais une parole dure excite la colère.

    Proverbes 15:1

  • Mais il était blessé pour nos péchés,
    Brisé pour nos iniquités ; Le châtiment
    qui nous donne la paix est tombé sur
    lui, et c'est par ses meurtrissures que
    nous sommes guéris.
    Esaïe 53:5
  • Quand les montagnes s'éloigneraient, Quand les collines chancelleraient, Mon amour ne s'éloignera point de toi, Et mon alliance de paix ne chancellera point, Dit l'Éternel, qui a compassion de toi.

    Esaïe 54:10

  • Sentez et voyez combien l'Éternel est bon ! Heureux l'homme qui cherche en lui son refuge !

    Psaumes 34:8

  • Vous me chercherez, et vous me trouverez, si vous me cherchez de tout votre coeur.

    Jérémie 29:13

  • Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle.

    Jean 3:16

  • Or la foi est une ferme assurance des choses qu'on espère, une démonstration de celles qu'on ne voit pas.

    Hébreux 1:11

  • Heureux l'homme qui supporte
    patiemment la tentation ;car, après
    avoir été éprouvé, il recevra la
    couronne de vie, que le Seigneur a
    promise à ceux qui l'aiment.
    Jacques 1:12

Nos coordonnées

logo

 33 bis rue Jean Moulin
70000 VESOUL

 03 63 37 00 52
contact@eglisebaptiste-vesoul.fr 

Réseaux sociaux

FacebookMySpaceTwitterDeliciousGoogle BookmarksLinkedinRSS FeedPinterest